Le festival

Présentation

> English version

La forte présence des femmes écrivains apparaît comme une des caractéristiques de la littérature de langue française. Elle participe de son image et de son rayonnement à l’étranger. À toutes les époques, des femmes ont contribué par leurs écrits à la richesse de la culture, au mouvement des idées et de l’histoire. Aucune manifestation culturelle ne leur était consacrée jusqu’à présent.

L’idée de créer le « Festival international des écrits de femmes » est née au sein de l’association « La Maison de Colette ». Colette est avec Mme de Sévigné, George Sand, Simone de Beauvoir ou Marguerite Duras, un des écrivains français les plus connus et les plus lus, traduits et étudiés dans le monde. Elle incarne pour beaucoup le génie littéraire, l’audace et l’indépendance. Saint-Sauveur-en-Puisaye (Yonne), son village natal, était tout désigné pour accueillir ces rencontres internationales, les premières du genre.

Chaque année, le deuxième week-end d’Octobre, des lecteurs, des écrivains, des artistes et des chercheurs venus du monde entier se retrouveront autour d’un thème à chaque fois différent.

Partenaires Presse : Le Monde, France 3 Bourgogne, L’Yonne Républicaine, France Culture, France Bleu Auxerre, le Nouvel Observateur. Partenaires institutionnels : Le ministère des droits des Femmes, le ministère de l’Education Nationale, la DRAC de Bourgogne, le Conseil régional de Bourgogne, le Conseil général de l’Yonne.

One of the hallmarks of French literature is its strong contingent of women writers. Women have contributed to its global image and prestige. In every period, female writers have added their works to the wealth of the nation’s culture, to its movement of ideas, and to its history. Until now, however, no cultural event has ever celebrated them. The idea for a literary festival of women writers is the brainchild of the association La Maison de Colette. Standing beside literary giants like Madame de Sévigné, George Sand, Simone de Beauvoir, and Margarite Duras, Collette is one of France's best-loved and most-widely read authors in the world. Many see her as a bold and independent literary genius. Her home town, the village of Saint-Sauveur-en-Puisaye (in the Yonne) will host the international festival, the first of its kind, under the banner of "Le Festival International des Écrits de Femmes" (the International festival of women's written works). Each year at the second weekend of October, readers, writers, artists, and researchers from all over the globe, will gather around a different theme for each annual festival.

One of the hallmarks of French literature is its strong contingent of women writers. Women have contributed to its global image and prestige. In every period, female writers have added their works to the wealth of the nation’s culture, to its movement of ideas, and to its history. Until now, however, no cultural event has ever celebrated them. The idea for a literary festival of women writers is the brainchild of the association La Maison de Colette. Standing beside literary giants like Madame de Sévigné, George Sand, Simone de Beauvoir, and Margarite Duras, Collette is one of France's best-loved and most-widely read authors in the world. Many see her as a bold and independent literary genius. Her home town, the village of Saint-Sauveur-en-Puisaye (in the Yonne) will host the international festival, the first of its kind, under the banner of "Le Festival International des Écrits de Femmes" (the International festival of women's written works). Each year at the second weekend of October, readers, writers, artists, and researchers from all over the globe, will gather around a different theme for each annual festival.

Nous rejoindre à Saint-Sauveur

Mairie - 1 place Paultre des Ormes 89520 Saint-Sauveur-en-Puisaye

En voiture : cliquez ici

En train : Une liaison régulière est assurée depuis la gare de Paris-Bercy et la gare d'Auxerre. Le temps du festival une navette (5 euros) sera assurée 4 fois par jour entre la gare d'Auxerre et la mairie de Saint-Sauveur-en-Puissaye.

En car depuis Paris : Une liaison Paris-Place d'italie - Saint-Sauveur-en-Puisaye est assurée par les cars Tisserand. Horaires et renseignements au 03 86 82 83 13

Pour dormir et se restaurer : Le village et ses environs proposent de nombreuses possibilités d'hébergements (hôtels, gîtes et chambres d'hôtes) et de restauration. Nous vous invitons à contacter l'office de tourisme de Puissaye-Forterre où à demander une liste à notre secrétariat.

Frédéric Maget

Frédéric Maget est enseignant, spécialiste de Colette. Il est président de la Société des amis de Colette et directeur de la maison natale de l'écrivaine à Saint-Sauveur-en-Puisaye. Il est à l'origine de la création des "Rencontres Colette", parmi lesquelles le "Festival international des écrits de femmes". Il a publié de nombreux ouvrages sur l'auteure de Chéri et de La Maison de Claudine : Lettres de Colette à Missy (avec S. Bordji, Flammarion, 2009), Colette journaliste (avec G. Bonal, Seuil, 2010 ; rééd. Phébus, 2014), Cahier de l'Herne Colette (avec G. Bonal, éd. de l'Herne, 2011), Une parisienne dans la guerre (éd. de l'Herne, 2014), etc. Il est membre du jury du prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes.

Christine Planté

Christine Planté est professeure de littérature à l’Université de Lyon 2, responsable de l’axe «Masculin/Féminin» dans l’UMR LIRE (Littérature, idéologies, représentations, XVIIIe-XIXe siècles) et du projet «Genre et culture» dans le cluster Patrimoine, culture, création de la région Rhône-Alpes. Elle est membre du comité directeur du Réseau interuniversitaire interdisciplinaire de recherches sur le genre (RING) et du Comité scientifique de l’Institut Émilie du Châtelet. Ses recherches portent sur la place des femmes dans la production, l’histoire et la critique littéraires, et sur les théories, écritures et représentations du masculin et du féminin dans la culture, en particulier la littérature française du XIXe siècle. Elle a publié : La Petite Sœur de Balzac. Essai sur la femme auteur (1989), Femmes poètes du XIXe siècle. Une anthologie (1998). Elle a également dirigé la publication de plusieurs ouvrages collectifs, dontL’Épistolaire, un genre féminin? (1998), Masculin/Féminin dans la poésie et les poétiques du XIXe siècle (2002), Sand critique, 1833-1876 (2007). Elle prépare actuellement une biographie de Marceline Desbordes-Valmore.

Martine Reid

Spécialiste de littérature française du XIXe siècle, professeur à l'université de Lille-3, Martine Reid a notamment publié Signer Sand, L’œuvre et le nom (Belin, 2003) et Des femmes en littérature (Belin, 2010). Elle est à l'initiative de la réédition de plusieurs ouvrages de George Sand aux éditions Gallimard, parmi lesquels la version intégrale d'Histoire de ma vie dans la collection Quarto. Dans la Collection Folio elle a édité deux textes de Georges Sand : Le château de Pictordu et, dans la série "Femmes de lettres" qu'elle a créée, un bref roman, Pauline.

Chantal Bigot

Chantal Bigot est libraire d'anciens spécialisée dans les écrits de femmes. Librairie Les Amazones, 68 rue Bonaparte, 75006 Paris.

Audrey Lasserre

Riche d’un parcours d’enseignement et de recherche, Audrey Lasserre a été successivement allocataire de recherche à l’université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle, ATER dans la même université puis directrice d’une école de journalisme, avant de prendre ses fonctions au sein de programme « Animots ». Elle poursuit actuellement ce parcours en étant chargée de cours à l’université Paris 3 et en enseignant dans plusieurs programmes d’universités américaines à Paris tout en achevant un doctorat d’histoire littéraire sur les féminismes littéraires des années 1970. Ses travaux les plus récents portent sur l’histoire littéraire et, plus largement, sur la place et la représentation des écrivaines dans la critique savante et journalistique des XXe et XXIe siècles. Elle a ainsi dirigé un numéro de la revue LHT-Fabula, « Les femmes ont-elles une Histoire littéraire ? », participé à l’édition critique du Chantier littéraire de Monique Wittig (Presses Universitaires de Lyon et Éditions iXe, 2010), et publié « Qu’est-ce qu’une histoire de la littérature française ? » (in « La France » : les avatars d’un mythe littéraire, sous la dir. de M.-O. André, M. Dambre et M. P. Schmitt, Paris, Presses de la Sorbonne nouvelle, 2011).

Anne Paupert

Anne Paupert est Maître de Conférences à l’Université Paris Diderot - Paris 7. Elle est ancienne élève de l’École Normale Supérieure et spécialiste en littératures médiévales, agrégée de Lettres Modernes, Docteur de l’Université de Paris III. Actuellement, Anne Paupert prépare la première édition française du texte original du Livre de la Cité des Dames de Christine de Pizan, avec une traduction en français moderne, ainsi qu'un livre sur la parole des femmes dans la littérature française du Moyen Âge.